Evènement

Lyon : Déjà la fête des lumières 2022 !

today21 novembre 2022 235 1

Background
share close

La fête des lumières, un mythe Lyonnais

Qui de mieux pour introduire LA fête Lyonnaise par excellence que le maire de Lyon ? La réponse ? Personne. Le Maire de Lyon souligne lui-même le caractère unique de cet événement.

« [La fête des lumières] est […] l’évènement populaire et festif majeur du calendrier lyonnais, qui fédère tous les publics et célèbre son identité de la manière la plus ouverte et la plus accueillante qui soit. Une atmosphère de poésie et d’émerveillement attend le visiteur. »

– Grégory Doucet, Maire de Lyon

Un article Millenium FM

Cette année, en 2022, Millenium a eu la grande chance de vous proposer des éditions spéciales à l’occasion de la fête des lumières dans ses émissions locales (La Chronique des Soirées Lyonnaise & Heure Lyonnaise) à retrouver dans la page grille des programmes de notre site..!

Pour aborder tous les points de vue, voici le sommaire :
• Point historique rapide, connaissez-vous réellement la fête des lumières ?
• Les illuminations de la presqu’île et du centre-ville cette année
• La fête des lumières, c’est aussi hors du centre-ville !
• En 2021, c’était comment déjà ?
• Les Lumignons du Cœur & l’Armée du Salut

Vous aurez bien sûr droit aux premiers rendus / premières images de l’édition 2022 tout au long de l’article…

« Sur la programmation, […] nous nous avons de grands fondamentaux à respecter : nous allons chercher à développer une programmation lumière généraliste et exigeante, comme un véritable panorama de la création artistique, éphémère, pour à un moment à la fois populaire, accessible, à la recherche d’émotion[s], de sens, et dans un contexte d’espace public en constante évolution, particulièrement, après ces années Covid, nous sommes aussi à la recherche de convivialité. »

– Romain Tamayo, Chef de Projet à la Fête des Lumières dans l’Heure Lyonnaise sur Millenium (30.11.2022)

Point historique

8 septembre 1852, une statue de la Vierge Marie est inaugurée sur la colline de Fourvière, pour remercier cette figure religieuse au nom de tous les Lyonnais qui, selon les Chrétiens, aurait sauvé la ville de Lyon de la peste plusieurs siècles auparavant. Malheureusement, des crues de Saône empêchent cet événement d’avoir lieu, et le repousse d’un mois, mais rebelote le 8 octobre, et aussi le 8 novembre ! En décembre, le mercredi 8, durant toute la journée, les intempéries empêchent l’inauguration, la ville est sur le point d’annuler pour de bon l’inauguration. Pour quand même rendre hommage à la Vierge, les Lyonnais installent spontanément des bougies sous formes de lumignons à leurs fenêtres, et la ville de Lyon s’illumine peu à peu. La météo s’améliore, l’inauguration a lieu, mais ça y est, la fête des
lumières est déjà ancrée

Statue de la Vierge Marie à Fourvière

dans la culture Lyonnaise : cet événement va perdurer pour un long moment. Cette année, en 2022, la fête des lumières fête ses 170 ans, et pour, donc, la 170ème fois, la ville va être illuminée durant toute la soirée… En 1999, la ville de Lyon créé pour la première fois un évènement mêlant lumignons et illuminations sur les monuments connus de Lyon,et les fameuses projections annuelles sont nées, et pour la 23ème fois cette année, nos plus beaux monuments vont s’éclairer..!

Une fête à la fois populaire et religieuse, c’est la définition de la fête des lumières, mais comment un équilibre est-il trouvé entre ces deux parties de la fête ?

« La fête des lumières révèle [à la fois] la ville, le vivre ensemble, et cela concerne bien sûr son histoire, ses valeurs, ancrées dans l’inclusion, la création et la solidarité. La fête des lumières est laïque, mais les traditions religieuses sont toujours présentes par ailleurs : [les deux pans] cohabitent dans la date du 8 décembre.  […] En somme, la fête des lumières est un moment de lien universel. »

– Romain Tamayo, Chef de Projet à la Fête des Lumières dans l’Heure Lyonnaise sur Millenium (30.11.2022)

Cette année dans le Centre-ville

Toutes les images présentes ci-dessous sont des simulations des œuvres de la fête des lumières, des variations légères peuvent être visibles les jours de l’évènement, mais celles-ci seront bien sûr minimes…

Toutes les réalisations ne sont pas affichées ici, seuls quelques exemples sont détaillés, l’intégralité des oeuvres est disponible sur cette page, sur le site officiel de la fête des lumières.

Time, Cathédrale St Jean
Cette année, à la cathédrale St Jean, Time sera l’oeuvre à l’honneur : un show son-lumière créé par Filip Roca (partie graphique) et Zarko Komar (partie musicale).
A l’origine de cette oeuvre, une reflexion sur le temps qui coule, le présent, le futur, et une reproduction des phénomènes physiques et naturels tout du long de la projection…

Algorythm, Tête d’or
Une agora, un algorithme et un rythme : un concentré pour définir ces lasers représentant « un véritable voyage poétique dans l’épaisseur de l’intelligence au sein de l’atmosphère paisible du parc de la Tête d’or ».

Le parc du nombre d’or, Tête d’or
La légende raconte qu’un trésor enfoui dans le parc contiendrait un masque d’or… Un artiste, une légende et une fête… et cette oeuvre lumineuse voit le jour, au sein du plus grand parc de Lyon…

Grand Mix, Terreaux
Des visages de cadres s’animant, « un vent de souffle au musée des Beaux-Arts », du Britney Spears, du Nino Ferrer, du Claude François et du Aretha Franklin : un cocktail explosif créé cette année aux Terreaux. En quelques mots, Grand Mix, c’est de la peinture, de la danse et de la convivialité !

« Cette année, c’est le retour des INOOK [artistes de cette oeuvre] […], qui ont leur signature basée sur un esprit graphique particulier, et ils revisitent cette année de nouveaux codes : ils font appel à la fois à des cultures classiques mais aussi à des cultures plus actuelles […] et bien sur aussi en lien avec une petite touche technologique : l’animation des visages des peintures sera fait par une intelligence artificielle. L’idée était aussi de célébrer ces peintures classiques mais avec une touche de modernité, donc c’est encore une fois un appel à revisiter et à vivre ensemble dans une mouvance positive. »

– Romain Tamayo, Chef de Projet à la Fête des Lumières dans l’Heure Lyonnaise sur Millenium (30.11.2022)

Le voyageur Céleste, Fourvière
Depuis le bas de la colline de Fourvière, découvrez un globe-trotteur, ou plutôt un « space-trotteur » et suivez-le dans son voyage..! Une histoire sur écran géant, allant de St Jean au Tribunal en passant par l’espace, créée par l’illustateur Jérôme Jouvray et les Ateliers BK.

Nouvelle Vague, St Paul
4 jeunes artistes, la Gare St Paul… et voici cette Nouvelle Vague !

Murmuration, Jacobins
La place des Jacobins devient un nuage d’oiseaux..!

Et en dehors du centre ?

Cette séquence pourrait et devrait même commencer par cette citation.

« Cette fois particulièrement, le charme [de la fête des lumières] promet de se répandre au sud, à l’est, à l’ouest au sud [de Lyon] : de plus en plus loin, comme un génie tiré d’une lampe et qui avance une torche à la main pour tout illuminer »

– Grégory Doucet, Maire de Lyon

<- Urban Oracle, Achille Lignon (06)

Gazoullis, Voltaire (03) ->

Luminous Book « La Manu à Livre Ouvert », Université Lyon 3 / Manufacture des Tabacs (08)
Des étudiantes et étudiants de la licence « conception et management en éclairage » de Lyon 3 proposent cette année une œuvre lumineuse sur un thème à la fois poétique, vaste et éternel du livre… Une réalisation de nouveaux talents absolument à aller voir…

Beacon : des lasers d'espoir

Beacon, Institut lumière (08)

A la gauche de ce texte, vous pouvez trouver 3 images-simulations de ce « Beacon of Hope », il s’agit en fait une co-création entre artistes et habitants de Lyon : mais sur quels points les habitants du 8ème ont-il participé ?

« Le Beacon est un projet très intéressant et particulier dans la programmation, puisqu’il s’agit d’une création entre plusieurs festivals Européens, uns création participative avec les populations locales, qui adaptent à chaque fois une installation neuve à leurs pratiques culturelles locales. Donc les habitants du 8ème ont participé à la mise en lumière, à la customisation du dôme […], mais aussi pris part à des ateliers de danse, de musique, et vont animer l’accueil du public sur le site. C’est donc leur vision du vivre-ensemble et de l’espoir que la lumière peut apporter. »

– Romain Tamayo, Chef de Projet à la Fête des Lumières dans l’Heure Lyonnaise sur Millenium (30.11.2022)

Autres œuvres, à voir également

De gauche à droite ci-dessus :
Alcove LTD, Berges du Rhône (détails à voir sur cette page)
Cachés dans la ville, Parc Blandan
(détails à voir sur cette page)
Menschen, Célestins
(détails à voir sur cette page)
I love light, Bellecour
(détails à voir sur cette page)
Firefly Field, Tête d’or
(détails à voir sur cette page)
Pulse, St Joseph St Luc
(détails à voir sur cette page)

Toutes les oeuvres sont disponibles sur le site web de la fête des lumières adapté pour PC mais aussi mobiles depuis cette année.

Retrospective 2021 : Une année de reprise

Le lapin dans la lune, Terreaux
Les lumignons du cœur, Jacobins
Iris, St Jean

2021, année post-covid a en fait été l’année de diffusion des œuvres qui auraient dû passer sur nos monuments-écrans en 2020, non seulement ce retour a été réussi au vu de la fréquentation, mais la partie artistique était une réussite en elle-même..!

Vidéo amatrice du Iris, oeuvre de 7 minutes à la cathédrale St Jean en 2021 : un concentré de couleurs, une musique cinématique, et la rosace prise en tant qu’oeil de la cathédrale nous observant, un travail à re-découvrir, même presque un an après sa première parution !

Depuis 16 ans, les lumignons du cœur

1927

Un ou des lumignons à un prix de 2 euros unité à acheter pour soutenir une action : ce sont les lumignons du cœur, et cette année, c’est l’armée du Salut, aidant des personnes en état de précarité extrême à se nourrir, se loger pour la nuit qui est bénéficiaire des fonds collectés par l’achat de ces

2022

lumignons par tous. Ils sont disponibles en grandes surfaces notamment. Voici ci-dessous la motivation de la fête des lumières à la réalisation de cette action :

« Les lumignons du cœur c’est une opération très importante et très symbolique pour la fête des lumières, pour soutenir chaque année une association caritative en faisant bénéficier [du bénéfice généré par] la vente de lumignons, mais aussi d’une installation lumière dédiée qui sera cette année de façon inédite à la roseraie du Parc de la Tête d’or […]. Pour 2022, c’est notre maire Grégory Doucet et notre adjointe aux évènements qui ont choisi l’Armée du Salut, en effet pour les soutenir et porter nos valeurs communes de solidarité dans ces moments si particuliers. »

– Romain Tamayo, Chef de Projet à la Fête des Lumières dans l’Heure Lyonnaise sur Millenium (30.11.2022)

Crédits & Remerciements

Avant toute chose, merci à la ville de Lyon d’avoir permis à Millenium FM de rédiger cette article et de réaliser ses éditions spéciales, à Romain Tamayo, Chef de Projet à la fête des lumières d’avoir été dans l’Heure Lyonnaise le 30 novembre 2022 pour répondre à l’interview de cette émission spéciale et à Ambrine Chennah du service Presse de la ville de Lyon, en relation avec Millenium FM pour ce projet.

Les images des simulations d’œuvres de la fête présentes dans cet article appartiennent exclusivement à la fête des lumières, et ne peuvent être re-publiées sans autorisation préalable de la part de la ville de Lyon.

Cet article a été intégralement rédigé par Aurélien COUROUGE, producteur de l’Heure Lyonnaise (mercredi) et de La Chronique des Soirées Lyonnaises (tous les jours) sur Millenium FM.

Written by: Aurélien

Rate it
mentions légales
les applications
SPONSORs
0%